Rappel gratuit Votre extérieur notre savoir faire
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > LA PYRALE DU BUIS

LA PYRALE DU BUIS

Le 26 mai 2015
photo Wikipedia- chenille pyrale du buisLA PYRALE DU BUIS
Apparue dans notre département en 2014, cette chenille s’attaque exclusivement aux feuilles de buis provoquant la mort de l’arbuste. Les plants largement infestés doivent être arrachés et brûlés.

La pyrale du buis est une espèce envahissante originaire d’Asie, introduite accidentellement en France en 2008. Sa chenille occasionne d’importants dégâts dans les parcs et jardins, et dans les milieux naturels dans lesquels elle s’est fortement multipliée.

Elle s’attaque au feuillage du buis, ainsi qu’aux écorces des rameaux et du tronc et provoque ainsi une mortalité totale ou partielle des parties aériennes du buis.

Contrairement à la chenille processionnaire la pyrale du buis n’est pas urticante, elle est sans danger pour la santé humaine.

Ces papillons nocturnes mesurent entre 3,5 et 4,5 cm d’envergure. Ils peuvent être bicolores avec des ailes blanc nacré, entourées d’une bande brun clair, ou de couleur entièrement brune, dans les deux cas on remarque cette petite virgule caractéristique sur le bord des ailes. La durée de vie du papillon est d’environ deux semaines. Après l’accouplement, le papillon femelle effectue plusieurs pontes, formées de petits paquets d’œufs (elle peut pondre jusqu’à 1200 œufs). Sachant qu’il peut y avoir trois générations de papillons par an, cela donne une idée de la vitesse de propagation. La dernière génération passe l’hiver en l’état de jeunes chenilles logées dans des cocons, qui se transforment en papillons au printemps de l’année suivante, et le cycle recommence…

Sa prolifération rapide et l’absence de prédateurs naturels, fait qu’il est très difficile de s’en débarrasser une fois l’insecte implanté.

Pour les jardins et parcs, il existe diverses solutions pour limiter la prolifération (par exemple, le traitement à base de Bacillus Thuringiensis en présence de jeunes chenilles, ou l’installation de pièges à phéromones pour détruire les papillons).

Détruire les chenilles :

- la première chose à faire lorsque vous constatez la présence de chenilles vertes dans vos buis, c’est de les retirer manuellement et de les détruire ou les écraser. Plus vous détruirez rapidement un maximum de chenilles, plus la lutte contre la pyrale du buis sera facile. Mais cette action n’est pas suffisante, il faut aussi traiter de manière biologique dans l’idéal avec du Bacillus Thuringiensis. Néanmoins, les successions de générations (de 2 à 3, voire 4) au cours d'une année font que les traitements doivent être répétés, sinon le résultat final sera à nouveau la défoliation totale de l'arbuste.

- Détruire les papillons :

- pour attirer les mâles au moment de l’accouplement, les pyrales femelles dégagent une odeur particulière, ce sont les phéromones. Le traitement consiste à reproduire cette odeur, afin d’attirer les mâles dans des pièges à phéromones et ainsi de stopper la reproduction pour limiter les attaques.

S’inscrire à la lettre d’information
Horaires d’ouverture

Lundi : 13h30 - 18h00
Mardi : 8h00 - 11h30 / 13h30 - 18h00
Mercredi : Fermé
Jeudi : 13h30 - 18h00
Vendredi : 8h00 - 11h30 / 13h30 - 18h00

Samedi sur rendez-vous uniquement